Archives mensuelles : octobre 2009

José Chidlovsky entendu par la police pour son soutien à une sans-papiers

Faire un documentaire sur les sans-papiers en France c’est permis, mais à condition de ne pas trop s’impliquer… José Chidlovsky co-réalise avec Rabeha El Bouhati un documentaire sur les personnes en situation illégale en région parisienne et à Toulouse.  Dans le cadre de ce travail, il rencontre S.F., une jeune Algérienne qui s’était vue notifier une obligation de quitter le territoire français et vit depuis dans la clandestinité. Le réalisateur fait aujourd’hui l’objet d’une procédure judiciaire en qualité d' »aidant » pour l’avoir hébergée. Il a été entendu, lundi 5 octobre, par la police des frontières à Toulouse. Le procureur de la République doit décider de son éventuelle inculpation. S’il est poursuivi, il risque 5 ans de prison et 30 000 euros d’amende.

Au printemps dernier,  l’Assemblée nationale avait refusé de modifier l’article 622-1 du code d’entrée et de séjour des étrangers et du droit d’asile. A cette époque, Eric Besson, ministre de l’Immigration, avait affirmé que cet article ne concernait que les passeurs et que le « délit de solidarité » n’existait pas en France.

C.D.

Une pétition en faveur du réalisateur est en ligne sur le site du comité de soutien aux philosophes.

Poster un commentaire

Classé dans Sans papiers