Et on dit que le délit de solidarité n’existe pas en France?

Jean-Claude Lenoir, vice-président de l’association Salam, qui aide les migrants à Calais, comparaissait  devant le tribunal de grande instance de Boulogne-sur-Mer ce matin, pour « outrage à dépositaire de la force publique« . Il est accusé d’avoir insulté des policiers qui procédaient à l’arrestation de réfugiés dans la « jungle » (aux abords de Calais) le 7 novembre dernier, ce qu’il nie. Ce n’est pas la première fois que ce militant se retrouve devant la justice.

Je vous invite à lire l’article de Libération Migrants à Calais: un bénévole en procès.

C.D.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans justice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s