Eric Besson veut fermer « la jungle » à Calais

Le minisre de l’Immigration, Eric Besson, était à Calais aujourd’hui. Lors de sa précédente visite en janvier, il avait promis de revenir avant le 1er mai; « promesse tenue » a salué Natacha Bouchart, maire (UMP) de Calais.

Natacha Bouchart a demandé l’aide de l’Etat, rappelant les difficultés économiqes de Calais et que « la présence massive de migrants pénalise la commune ». Le ministre a assuré que le gouvernement aiderait la ville : huit millions d’euros lui seront consacrés dans le cadre de la relance économique.

Le ministre était surtout présent pour apporter une réponse au problème des migrants, de plus en plus nombreux à Calais depuis un an. Sa principale annonce a été de déclarer que la « jungle » serait démantelée « avant la fin de l’année 2009 ». La « jungle » est un campement situé dans la zone industrielle des Dunes, à Calais, où vivraient environ 500 migrants. Un véritable petit village organisé.  Mais cela pourrait n’être qu’un effet d’annonce, tant il paraît compliqué d’empêcher l’installation d’un autre campement un peu plus loin… D’ailleurs, à propos de la fermeture annoncée de la « jungle », le directeur central de la Police aux Frontières a lâché devant les journalistes: « Ce n’est pas parce que ça ne suffira pas, qu’il ne faut pas le faire ».

Le ministre a voulu faire preuve de fermeté vis-à-vis de l’immigration clandestine, et surtout à l’égard des réseaux de passeurs. Il a expliqué avoir demandé à la préfecture de « mener des opérations coups de poing contre les filières ». « La première opération a eu lieu il y a 48 h (200 migrants interpellés, tous relâchés le lendemain, NDLR). Le même type d’opération aura lieu dans quelques semaines ». De plus, 50 fonctionnaires  supplémentaires devraient prêter main forte à la police d’ici 2010 (ils seront répartis entre Calais et Boulogne-sur-Mer). Les contrôles seront renforcés autour de la gare du Nord et de la gare de l’Est à Paris. Enfin, « des accords seront conclus avec l’Allemagne et l’Italie pour des opérations de police conjointe sur le réseau ferroviaire et autoroutier ».

Par ailleurs, l’Etat pourrait acquérir cinq machines à rayons X, permettant une meilleure détection de toute présence dans les camions. Mais c’est un matériel coûteux: 2 millions d’euros par machine.

  Eric Besson,  qui entend « allier fermeté et humanité », a également présenté un volet « humanitaire » en six points:

-Création d’un point de recueil des demandes d’asile, avec l’ouverture d’une permanence de demande d’asile le mardi et le vendredi à la sous-préfecture de Calais. Ce point devrait satisfaire les associations. Jusqu’à présent, les migrants devaient déposer leurs demandes d’asile à la préfecture d’Arras.

-L’Anaem (Agence nationale de l’accueil des étrangers et des migrations)sera chargée de mettre en place un dispositif mobile d’information des migrants sur l’aide au retour.

-Ouverture d’un nouveau point de distribution de repas, qui remplacera l’actuelle distribution.

-Une permanence d’accès aux soins sera pérennisée avenue Pierre le Coubertin.

-Implantation d’un coin sanitaire avec des douches.

-Ouverture d’un nouveau point d’accueil de jour pour les personnes les plus fragiles. Seul hic, ce point d’accueil serait situé à environ 10 km du centre ville.

Le minisre a répété son opposition à toute implantation d’un centre permanent d’hébergement à Calais :« il n’y aura pas de nouveau, ni de mini Sangatte ».

Un sujet reste sensible : la coopération avec les Britanniques. Avant l’intervention d’Eric Besson, la maire de Calais avait lancé « il faut que les accords internationaux évoluent ». Les Britanniques ont signé l’accord de Dublin, mais pas les accords de Schengen, laissant « les autres faire le boulot », c’est-à-dire laissant les Français surveiller la frontière et empêcher le passage des clandestins. Le ministre a appelé les Britanniques à « prendre une part plus grande dans les contrôles ».

Eric Besson a dit son intention de revenir à Calais avant la fin de l’été pour faire le point.

Claire Debuyser

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans politique d'immigration

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s